Plus jamais seule

Leave a comment
Share
Quand je suis arrivée en France j’avais dix-huit ans. Je ne parlais pas français, alors je ne sortais pas. J’étais enceinte, et au moment de l’accouchement j’étais, à la maison, complètement démunie. Heureusement que ma belle-mère a pensé à en parler à un voisin qui a appelé l’hôpital. Le temps que l’ambulance arrive j’avais déjà accouché, seule.
C’était une vraie leçon de la vie. Maintenant, j’ai appris à parler et à écrire le Français, à faire mes courses et à m’occuper de mes enfants. J’ai des amies et je connais beaucoup de monde.

Fadma MOUMEN
Juin 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.